David Gunn

David Gunn existe-t-il ?

Après le premier volume des Aux’, Le faucheur, je me suis lancé dans la suite, Offensif, pour me rendre compte que je suis très fan de David Gunn : son écriture simple, rapide et efficace comme son héros, des phrases courtes, au présent, jamais un mot de trop pour les descriptions qui sont presque inexistantes. Mais qui est-il ?

Et c’est là que les choses se compliquent. Pas de date de naissance, pas de photos, rien. Des recherches permettent de découvrir toujours la même biographie succincte, celle qui est au dos de ses livres : « Britannique élégant et discret qui a effectué des missions secrètes en Amérique centrale, au Moyen-Orient et en Ex-Union soviétique, entres autres. Il ne reste jamais au même endroit très longtemps et dort avec un shotgun sous l’oreiller. »

Ok.

Et enfin je découvre une soi-disant interview de David Gunn.

Aux premières questions, il répond vaguement : il est en Asie, il était en Amérique centrale juste avant et ira ensuite certainement à Moscou (même lieux, dans le même ordre, que sa mini-biographie !). Il est issu d’une longue lignée de soldats, a grandi avec des armes, toujours des armes. Adolescent, son activité principale était de gravir des montagnes, encore et encore, avec un sac à dos rempli de briques. Tradition familiale. Et ce sera à peu près tout sur sa vie privée. On apprends que ses influences, outre les choses légales ou non qu’il a faite en tant que soldat et mercenaire, proviennent de jeux vidéos comme Doom ou Wolfenstein. Cela se tient, la lecture de ses livres se fait à la place de Sven, faisant penser à un jeu en FPS (First Person Shot). Le reste de cette interview est aussi peu intéressante que d’avoir son avis sur la différence entre la couverture américaine et anglaise de ses livres.

Et je n’ai rien trouvé d’autres comme information.

Il est évident que le personnage mystérieux, l’écrivain qu’il semble être, est un extraordinaire coup de pub. Je me contenterai donc de ce qu’on sait, car au final, qu’est ce que cela change ? Les livres sont incroyables et je ne peux que vous encouragez à lire les aventures de Sven, l’avatar de David Gunn, lui-même l’avatar de… ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*