Ben Bova

J’ai découvert Ben Bova il y a peu. Honte à moi qui suit un fan de SF et qui a le doux rêve d’aller un jour dans l’espace. Je n’avais plus rien à lire (si si, des fois ça arrive) et je trainais dans le rayon SF / Fantastique  / Fantasy d’une librairie quand mon œil a accroché un titre. Mars. Ok, ce n’est que quatre lettres mais qui déclenchent beaucoup. J’attrape donc ce roman en espérant que ce n’est pas l’histoire du  Dieu de la guerre version romaine !

Ouf, la couverture avec cette boule orange que j’ai vu tellement de fois me rassure, bon, maintenant, il s’agit de savoir si j’ai envie de lire ce livre ou si le titre est trompeur. L’auteur est Ben Bova, décrit comme un spécialiste du genre, de l’expansion de l’homme dans le système solaire et surtout, qu’il s’agit d’un écrivain de « hard science-fiction ». Ok, je prends et je verrai.

J’ai dévoré Mars ! Des personnages bien étoffés et réalistes, il combine à merveille l’aventure, la romance et une précision scientifique jamais indigeste, satisfaisant autant les puristes que les profanes. J’ai également avalé la suite, Retour sur Mars ainsi que Venus et une multitude de romans sur la conquête de l’espace par l’homme.

Ben Bova a été président des écrivains de science-fiction américain, s’est distingué par diverses récompenses comme le prix de la fondation Arthur C. Clarke en 2005. Il a également enseigné la science-fiction à Harvard ou au planétarium Hayden à New-York. Ceci n’est qu’un faible échantillon de tout ce qu’il a fait dans sa vie, toutes les casquettes qu’il a enfilé et je vous invite à en découvrir d’avantage sur son site officiel. Au passage, il a été de nombreuses années consultants techniques auprès de réalisateurs comme George Lucas ou Gene Roddenberry…

Quoiqu’il en soit, si vous aimez la SF et que vous n’êtes pas encore familier avec Ben Bova, il est grand temps de vous y mettre et de rattraper le retard de sa centaine de romans édités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*